Vide-poches

Début de la méthode américaine. Les coquelicots.

Au début, c'est un geste, un dessin un peu enfantin, genre maternelle. Il faut s'appropier la matière et se lancer !!! ces photos, en vrac, sont le reflet de ce parcours parfois laborieux mais toujours indispensable si on veut évoluer dans la peinture sur porcelaine. Comme la musique, il faut faire des gammes.

 

 

de la passementerie

Un tour en montgolfière.

un petit cadeau pour un mariage.

avec ce lyseron, je commencais à travailler plus dans un geste léger. Mais les feuilles... hihihi !!! Je pense me souvenir, qu'à cette époque là, j'étais assez satisfaite !!! ce qui n'est pas forcément dans ma nature.

les feuilles marquées à la cerpe me font sourire !!! J'avais le pinceau ou la main raide !!??

Je vous avais prévenu, c'est vraiment le début !!!! je me disais, tu ne peux que progresser !!! on verra plus tard ...????

Quand, on commence dans la peinture sur porcelaine, il est un outil qui repose, c'est le pochoir. Le résultat est acceptable et les bordures en faux marbre apportent une certaine élégance.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© EAWY-PORCELAINE